Article du Télégramme du 28 Septembre 2013.

Le marché immobilier Breton ne s’est toujours pas remis du décrochement qu’il à subi voici tout juste un an. Depuis le nombre de transaction n’ont cessé de baisser. Mais on semble s’orienter vers une stabilisation à un niveau bas » Prévoit Bernard DROUVIN, Président des notaires Bretons

Print Friendly, PDF & Email